Logo Contact            logo facebook   logo google plus   logo twitter   logo RSS

Support pour les rapporteurs des débats

Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

  • Une alimentation plus saine, sans pétrochimie.
  • Une indépendance / autonomie alimentaire.
  • Un système marchant de continuité. 
  • Des échanges non marchands. La simplicité dans les relations.
  • On prenait plus le temps.

Les réseaux Vivalis et Ecollectif organisent ensemble une table ronde et un mini salon nocturne (MiniShoworking) sur les thèmes du bien-être et de la performance en entreprise. Ces questions seront débattues et animées par Yann Trichard,  membre de la commission bien-être du CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) et Yves Madeline, ancien président de l'association Cadr’action. Vous trouverez également des réponses auprès des 5 exposants présents lors de cet événement unique : Camille Marc, Laurent Létienne, Laurence Ortiz, Marc Vallée, et Nadège Vouyoux (ils sont présentés dans l'invitation pdf).

Nous étions près d'une cinquantaine à échanger autour de la thématique du tourisme solidaire. 

Nous étions une quarantaine à nous retrouver dans les locaux de Sciences Com. Ce fut l'occasion pour certains de découvrir les Apéros Verts dans une ambiance plutôt studieuse. La soirée était animée par Caroline Jolly et Céline Halgand qui ont présenté la thématique sous la forme d'un "question/réponse" auquel se sont ajoutés des interventions, questions et autres retours d'expérience à travers la salle. L'objectif était de nous éclairer sur ce qu’est l’économie de fonctionnalité et en quoi ce modèle peut répondre aux enjeux du développement durable ? Ci-après, une partie des échanges entre Céline et Caroline.

Lors de cet Apéro Vert, nous avons testé une nouvelle formule. Comme dirait Rodolphe (l'intervenant de la soirée) : "la méthode suédoise" (comme les p'tits pains).

     Avec cet apéro vert de décembre, Thierry Gallé du CE de la SNEDA (société informatique nantaise), nous a présenté les différentes offres du CE avec un des principales objectifs, satisfaire le plus possible l’ensemble des salariés. Ainsi, par cet exemple, nous avons pris conscience de la difficulté parfois de mettre en place une démarche de développement durable dans les offres proposées.

Il aura fallu pas mal de temps avant de faire un petit retour sur cet Apéro Vert pour la simple et bonne raison que je n'arrive pas à accéder aux photos qui ont été faites. Dommage, surtout lorsque le lieu d'accueil est l'Insula Café. Mais bon... en s'accrochant, on devrait réussir à les récupérer!!{jcomments on}

Ce 10ème apéro-VERT s’est déroulé dans un cadre joliment décoré dans les jardins de l'agence [Id.pop], un moment convivial et chaleureux malgré la pluie autour de la dégustation de vins bios en compagnie d'Alexandre Colin et de Jacques Bonnet, où nous avons pu admirer également l’exposition des toiles de l’artiste peintre Jimmy Duvauchelle.

Ce mercredi soir, c’était le 5e Apéro Vert Nantais

Nous étions une bonne quarantaine et les échanges ont été riches. Je me permets de reprendre le retour qu'Albert a fait de l'Ecollectif pour le partager avec vous.

 

Cet apéro-VERT portait, ce soir, encore mieux son nom car il s'est déroulé dans le jardin d'Evéa conseil. C'est donc près d'un pommier avec le tout nouveau gobelet réutilisable "Écollectif" à la main que nous avons pu écouter Fabien Bouton d'Evéa et Philippe Vincent de l'Ademe sur le thème de l'éco-conception.